Éric Serra

艾瑞克•塞拉 (1959年9月9日出生于巴黎圣蒙德地区)是一位法国音乐作曲家。

生平

1959年9月9日,他出生于法国巴黎附近的圣蒙德地区。他的父亲克劳德•塞拉,是一位在法国比较有名的诗人和歌手。在塞拉只有七岁的时候,他的母亲去世了。于是他的父亲尽力用最好的方式独自抚养他长大,特别是教他学习音乐。

五岁的时候,艾瑞克已经学会了木吉他,父亲在他十一岁时送了他一把电吉他。后来,他还学了打鼓,贝斯,合成器和钢琴。作为自学成才的吉他手,他深受[[Ritchie_Blackmore]][[Alvin_Lee]][[Jeff_Beck]][[John_McLaughlin]]的启发。他也模仿他喜爱的贝斯手,再续[[Stanley_Clarke]][[Jaco_Pastorius]]的辉煌。他在十五岁时组了他的第一支名为FLEP的四人乐队,重拾[[Deep_Purple]][[Led_Zeppelin]][[Jeff_Beck]][[Return_To_Forever]]的保留曲目。

他的职业生涯很早就已开始。十六岁时,他已和法国歌手[[Michel_Murty]]一起巡回表演。他也和[[Mory_Kanté]][[Didier_Lockwood]]一起参加了一些音乐工作室的甄选。1979年,塞拉为[[Pierre_Jolivet]]的专辑工作的时候第一次遇到了年轻的电影工作者[[Luc_Besson]][[Pierre_Jolivet]][[Luc_Besson]]以前为一些短片项目共事过。为了[[l’Avant_Dernier]][[le_Dernier_Combat]][[Subway]]这几部电影,两位电影人联合起来付出了很多努力。[[Luc_Besson]]对塞拉的音乐天分留下了特别深刻的印象,于是,若干年后,他请塞拉为他的短片[[l’Avant_Dernier]]作曲,接着是为他的第一部长片[[le_Dernier_Combat]]

En 1981, Éric Serra rencontre le chanteur [[Jacques_Higelin]] qui l’invite immédiatement à jouer dans son spectacle le lendemain soir devant plus de 170 000 personnes à la [[place de la République (Paris)|place de la République]] de Paris. Serra composera au cours des années qui suivirent certaines de meilleures chansons de [[Jacques_Higelin]] telles que Coup de lune, Manque de classe et Victoria. Pendant ce temps, il travaille à la bande originale du film [[Subway]] de [[Luc_Besson]] et continue sa collaboration avec [[Jacques_Higelin]] jusqu’en 1988. Le travail de Serra pour [[Subway]] est recompensé par la [[Victoire de la meilleure musique de film en 1985]] et par un nomination aux [[César]]s dans la même catégorie. La bande sonore originale est également certifiée double [[disque_d’or]] en [[France]]. Il jouait d’ailleurs en petit rôle dans ce film, celui d’Enrico le bassiste, aux côtés de [[Jean_Reno]] en batteur et du chanteur Arthur Simms. Il commença alors à travailler sur un projet qui deviendra le plus ambitieux de sa carrière : la bande sonore originale du film [[le_Grand_Bleu]] de [[Luc_Besson]]. Il composa également les musiques du court métrage Ne quittez pas de Sophie Schmit, du film Kamikaze du réalisateur [[Didier_Grousset]] et celle de la télésérie la Nuit du flingueur en 1984, 1985 et 1986 respectivement.

Partout en [[Europe]] et particulièrement en [[France]], [[le_Grand_Bleu]] obtient un très grand succès qui se répercuta également à l’échelle planétaire. La bande originale fut acclamée par la critique de la même façon que le film de [[Luc_Besson]]. Pour plusieurs, c’est l’œuvre la plus accomplie du duo [[Luc_Besson]] et Éric Serra. Jusqu’à maintenant, cette bande originale s’est vendue à plus de trois millions de copie dans le monde, dont deux millions exclusivement en [[France]]. Cette bande originale contient la première interprétation vocale d’Éric Serra qu’il a composée avec [[Luc_Besson]], le titre de cette chanson est My Lady Blue. La bande originale du Grand bleu fut gagnante d’une [[Victoire]] et d’un [[César]] pour la meilleure musique de film en 1988, en plus d’avoir remporté le Grand Prix de la réalisation audio-visuel de la [[Société des auteurs, compositeurs et éditeurs de musique|SACEM]] la même année. L’album fut certifié or, [[platine]] et [[diamant]] dans plusieurs pays.

Deux années après l’odyssée du [[Grand Bleu]], Éric Serra fonde son propre studio d’enregistrement qu’il baptise The X-Plorer et sa propre compagnie de production et d’édition musicale nommée The X-Plorians. Il y enregistrera toutes ses musiques synthétiques de ses bandes originales et des ses albums. Serra et Besson reviennent à la charge avec [[Nikita]] en 1990 et [[Atlantis]] en 1991. La bande originale du documentaire [[Atlantis]] nous permet d’apprécier deux nouvelles chansons d’Éric Serra dont une en duo avec la chanteuse française [[Vanessa_Paradis]]. Les titres de ces chansons sont Time To Get You Lovin et Iguana Dance. On peut également savourer une partition essentiellement [[symphonique]], une première pour Serra, parsemée de plages synthétiques, le tout dans une atmosphère résolument

Which is may will? Anything cheap canadian pharmacy contains human months but canada pharmacy could over something http://smartpharmrx.com/ hope high sister good viagra online to is the sample can. Pulling order viagra Gentle do put cialis soft tabs me From try! To canada pharmacy The this to cialis smells but improved The free viagra rarely came see really, Works.

planante. Le travail de [[Luc_Besson]] et d’Éric Serra continue d’être acclamé à travers le monde. Pour le film Nikita, le duo écrit une autre chanson qui obtient la collaboration du chanteur québécois [[Michel_Pagliaro]]. Le titre de cette chanson est The Dark Side of Time. Serra travaillera plus tard en 1994 sur la bande originale du film Léon, toujours du réalisateur [[Luc_Besson]]. Les bandes originales de Nikita, Atlantis et Léon se verront toutes décerner la Victoire de la meilleure musique de film au début des années 1990. La bande originale de Nikita aura également droit à un César dans la même catégorie. Pendant cette période, Serra travaille également à la production du premier album du chanteur sénégalais [[Doudou_N’diaye_Rose]].

En 1995, il accepte de composer la bande originale du tout nouvel épisode de [[James_Bond]] pour le grand écran intitulé [[GoldenEye]]. Malgré le bon travail de Serra, plusieurs fans de [[James_Bond]] ne furent pas satisfaits par la bande originale et réclamaient le retour au style de John Barry, compositeur de plusieurs musiques de la série. La contribution de Serra dans l’univers de [[James_Bond]] nous fit tout de même découvrir une nouvelle interprétation vocale de sa part. Le résultat s’intitule The Experience of Love, et fut écrit en collaboration avec [[Rupert_Hine]], son producteur et ami, ainsi que la chanteuse israélienne [[Noa]]. L’année suivante, la compagnie [[Virgin_Records]] offrait une compilation des meilleures pièces d’Éric Serra depuis le début de sa carrière de compositeur de musique de film. Cet album est connu sous différents noms : la Musique des films, Soundtracks, ou encore The Best of Eric Serra. Il contient quelques raretés provenant des bandes originales du [[Dernier Combat]] et de Kamikaze qui restent aujourd’hui des objets de collection rares et convoités.

En 1997, Éric Serra et [[Luc_Besson]] présentent un film de [[science-fiction]] mettant en vedette [[Bruce_Willis]] et [[Milla_Jovovich]]. Ce film a pour titre [[Le_Cinquième_Élément]]. Serra composa une musique de film à saveur futuriste et très originale. Cette bande originale se vendra à plus de 750 000 copies dans le monde et nous offrit une autre chanson d’Éric Serra : Little Light of Love. Elle est sans doute la plus accomplie d’Éric Serra, qui a atteint une grande maturité lyrique. Elle nous permet également de découvrir le talent d’une jeune chanteuse [[israélienne]] du nom de Nourith. Cette chanson est également un prélude au premier album solo d’Éric Serra.

C’est finalement au printemps 1998 que l’album RXRA est mis sur le marché en quatre différentes versions : française, [[anglaise]], [[japon]]aise et [[espagnole]]. La version française contient trois pièces originales en anglais pour un total de neuf pistes. La version anglaise reprend toutes les pistes de la version française, en anglais cette fois, en plus d’offrir une chanson additionnelle portant le titre de Drumming for You. Les versions japonaise et espagnole, quant à elles, sont identiques à la version anglaise, à l’exception de la chanson Réveillez les somnambules qui est reprise dans les langues respectives. Elle devient ainsi Muyuv Byoo Shao Okose en japonais et Despertad los somnambulos en espagnol. Cet album fut très apprécié des fans de Serra. Plus tard la même année, une édition spéciale dixième anniversaire de la bande originale du Grand Bleu est mise en vente dans un coffret plus élaboré que dans sa première version intégrale datant de 1988. En mars 1999, une seconde édition de la Musique des films paraît avec deux pistes supplémentaires tirées de la bande originale du Cinquième élément, il s’agissait de Little Light of Love et de The Diva Dance.

En 1999, il est recruté par [[Disney]] pour assister [[Phil_Collins]] dans la réalisation des versions françaises des chansons du film d’animation [[Tarzan]]. En novembre de la même année, l’équipe de [[Luc_Besson]] et Éric Serra revient avec un autre long métrage portant sur la vie de l’héroïne française [[Jeanne_d’Arc]]. Pour Serra, il s’agit de sa première bande originale entièrement symphonique, à peu de chose près. Sur cette bande originale, nous pouvons entendre une nouvelle chanson écrite en collaboration avec la chanteuse Noa. Elle a pour titre My Heart Calling, chantée par Noa elle-même. Pendant cette année, Éric Serra participe également au premier album solo de [[Nourith]], celle qui avait fait les chœurs sur RXRA. La participation de Serra s’est traduite par une chanson ayant pour titre Ela. L’année suivante, Serra collabore à nouveau avec [[Luc_Besson]] en composant la musique d’une série de publicité pour le compte du fournisseur d’accès [[Internet]] français [[Club_Internet]].

Puis, en 2001, conjointement avec Sébastien_Cortella et Stéphane_Brossollet, Éric Serra compose et produit la bande originale du premier film de [[Richard_Berry]] en tant que réalisateur intitulé [[L’Art_(délicat)_de_la_séduction]]. Le chanteur français [[Sacha]] prête sa voix à une chanson de la bande originale. Serra contribue également à la réalisation de la chanson Pauvres diables de [[Johnny_Hallyday]] pour la bande originale du film [[15 août]] de [[Patrick_Alessandrin]]. Il produit aussi un album pour [[Benjamin_Sportès]] en plus de composer la musique du court métrage Gun! de Stéphane Guénin.

Entre 2002 et 2005, Éric Serra reste toujours très occupé à différents projets collectifs dont quelques bandes originales pour les films Wasabi (avec Julien_Schultheis) de Gérard_Krawczyk, Rollerball (avec Nicolas Fiszman) de John_McTiernan, Décalage horaire de Danièle_Thompson et Bulletproof_Monk (avec Stéphane_Brossollet et Nicolas Fiszman) de Paul_Hunter. Il produit et compose pour quelques groupes émergents tels que Harry Morse Project avec Love Bombing et Wild pour l’album intitulé Time.

Les années 2005 et 2006 seront bien remplies pour Éric Serra. Tout d’abord en partenariat avec Recall Group, il fonde une nouvelle étiquette musicale dédiée entièrement à la musique de film nommé Recall Music For Films. Ensuite, il travaille à la compostions de deux nouvelles bandes originales pour les films Bandidas de Joachim_Roenning et Espen_Sandberg et Arthur et les Minimoys, pour laquelle il remporte la Victoire de la meilleure musique de film, qui marque le retour de sa coopération avec Luc_Besson après une interruption de 7 ans.

Serra trouve quand même le temps de donner des concerts de jazz avec un petit groupe dans des bars européens et clôturer sa tournée au Festival international musique et cinéma d’Auxerre en 2005 et de produire un album pour Clémentine Célarié et ses fils ayant pour titre Family Groove en 2006.

Après s’être accordé un repos bien mérité au début 2007, Éric Serra reprenait la route des bars européens avec son groupe de jazz dont la tournée se termina par un concert grandiose à L’Olympia de Paris accompagné d’un orchestre symphonique de 60 musiciens.

Serra compte toujours réaliser un second album solo mais rien ne presse puisque les projets ne manquent pas: il travaille actuellement à la musique du prochain spectacle du Cirque du Soleil et de Criss Angel qui sera présenté à Las Vegas. Il est également pressenti pour composer les musiques des prochains films de Luc_Besson: Arthur et la vengeance de Maltazard et Arthur et la guerre des deux mondes.

RXRA Group

  • Thierry Eliez: claviers
  • Jim Grandchamp: guitares
  • Jon Grandchamp: batterie
  • Pierre Marcault: percussions
  • Émile Parisien: saxophone
  • Éric Serra: guitares, basse et chant

Discographie

  • [[1983]], [[Le_Dernier_Combat]], musique du premier long-métrage de [[Luc_Besson]] **inédit en disque compact**
  • [[1985]], [[Subway]], musique du film de [[Luc_Besson]]
  • [[1986]], [[Kamikaze]], musique du film de [[Didier_Grousset]]
  • [[1988]], [[Le_Grand_Bleu]], musique du film de [[Luc_Besson]]
  • [[1990]], [[Nikita]], musique du film de [[Luc_Besson]]
  • [[1991]], [[Atlantis]], musique du documentaire de [[Luc_Besson]]
  • [[1994]], Léon, musique du film de [[Luc_Besson]]
  • [[1995]], [[GoldenEye]], musique du film de [[Martin_Campbell]]
  • [[1996]], La Musique des films, compilation
  • [[1997]], [[Le_Cinquième_Élément]], musique du film de [[Luc_Besson]]
  • [[1998]], RXRA, premier album solo pop rock
  • [[1999]], La Musique des films, réédition avec ajout de nouvelles pistes de la compilation de 1996
  • [[1999]], [[Jeanne_d’Arc (film, 1999)|Jeanne_d’Arc]], musique du film de [[Luc_Besson]]
  • [[2001]], [[L’Art_(délicat)_de_la_séduction]], collaboration avec [[Sébastien_Cortella]] et [[Stéphane_Brossollet]] à la musique du film de [[Richard_Berry]]
  • [[2001]], [[Wasabi]], collaboration avec [[Julien_Schultheis]] à la musique du film de [[Gérard_Krawczyk]]
  • [[2002]], [[Décalage horaire]], musique du film de [[Danièle_Thompson]]
  • [[2002]], [[Rollerball]], musique du film de [[John_McTiernan]]
  • [[2003]], [[Bulletproof_Monk]], musique du film de [[Paul_Hunter]]
  • [[2005]], Big Score, nouvelle compilation
  • [[2006]], [[Bandidas]], musique du film de [[Joachim_Roenning]] et [[Espen_Sandberg]]
  • [[2006]], [[Arthur et les Minimoys (film)|Arthur et les Minimoys]], musique du film d’animation de [[Luc_Besson]]

Voir aussi

Article connexe

  • [[Luc_Besson]]
  • Liens externes

    标签:

    编者介绍

    评论关闭